Wiki Civilization
Advertisement


Civilopédia[]

Histoire[]

Pachacutec fut le neuvième dirigeant du royaume de Cuzco, qui devint au cours de son règne un grand empire du nom de Tawantinsuyu. L'Empire inca de Pachacutec s'étendait du Chili actuel à l'Équateur, englobant une grande partie du Pérou, de la Bolivie et du nord de l'Argentine, véritable base d'un futur Empire inca d'encore plus grande envergure.

Ascension vers le trône[]

Pachacutec était le fils de Virococha, deuxième héritier du trône après son frère aîné, Urco. À cette époque, le royaume de Cuzco était de taille modeste et perpétuellement menacé par la tribu voisine des Chancas. On sait peu de choses sur la jeunesse de Pachacutec, mais il commença à faire parler de lui en impressionnant son père au cours de l'une des invasions des Chancas. Alors que son père et son frère fuyaient le champ de bataille, Pachacutec rassembla les hommes restants et ne remporta pas seulement la bataille, mais décima les Chancas de façon si spectaculaire que les légendes racontent que la Terre elle-même se souleva pour combattre à ses côtés. Pachacutec fut en récompense proclamé prince et cosouverain de Cuzco.

Création d'un empire[]

À la mort de son père, en 1438, Pachacutec devint le seul dirigeant du royaume et lança immédiatement une série d'invasions victorieuses dans les territoires alentours. Son nouvel empire, l'un des plus grands d'Amérique du Sud, s'étendait de l'Équateur au Chili.

Bien qu'il prit de nombreux royaumes par la force, Pachacutec sut aussi adopter une tactique plus sournoise afin d'acquérir de nouvelles terres ; il commençait par envoyer des espions dans les régions convoitées pour récolter des informations sur leurs richesses et moyens militaires. Si le résultat était concluant, il invitait alors les dirigeants à se soumettre pacifiquement en leur vantant les mérites d'une vie sous domination inca. La plupart acceptaient, craignant de subir le même sort que les Chancas, et envoyaient leurs enfants vivre à Cuzco, où ils recevaient une éducation conforme à la loi inca. Ils étaient ensuite endoctrinés et mariés à la noblesse inca avant d'être renvoyés dans leur région d'origine, assurant ainsi l'expansion et la paix de l'empire.

Afin de maintenir l'ordre au sein de ses nouvelles acquisitions, Pachacutec établit quatre provinces, chacune contrôlée par un gouverneur local chargé de gérer les affaires quotidiennes. Il créa également une branche de pouvoir séparée pour le clergé et l'armée, donnant ainsi naissance à l'un des premiers systèmes d'équilibre des pouvoirs. Cuzco elle-même fut nommée capitale de l'empire, chaque province disposant de son propre secteur dans la ville. C'est à cette époque qu'il érigea le célèbre Machu Picchu, qu'on pense aujourd'hui avoir été une résidence réservée à son usage personnel.

Après sa mort en 1471, son plus jeune fils, Tupac, prit la tête de l'Empire inca, son fils aîné Amaru n'étant en effet pas assez "guerrier" pour avoir le droit de lui succéder.

Ce que l'Histoire en retient[]

Pachacutec est considéré comme un véritable héros national au Pérou, et nombre des monuments érigés par ses soins dans l'empire subsistent encore. Bien qu'il fût reconnu pour ses prouesses politiques et militaires, ce souverain n'était pas des plus bienveillants ; afin d'assurer la pérennité de son empire, il fit déplacer des centaines de milliers de gens, les relogeant où bon lui semblait au sein de l'empire. Malgré cela, Pachacutec fut à l'origine de la plus grande ère de conquête inca, étendant les frontières de son empire jusqu'à dominer la quasi-totalité des territoires découverts et habités d'Amérique du Sud.

Advertisement